Thérapie en entreprise

On a fait beaucoup de progrès en matière de conditions de travail. Et d’un point de vue purement matériel, c’est tout à fait exacte. Pourtant, aujourd’hui, il existe un nouveau fléau dans le monde du travail.

Une forme … de souffrance et particulièrement subtile, cruelle, violente, une souffrance qui ne se voit pas, qui ne se désigne pas et qui pourtant existe et ronge ceux qu’elle atteint.

C’est ce qui tord le ventre chaque jour au moment d’ouvrir la boîte mail, d’arriver devant la machine à café, d’entrer dans le bureau. C’est ce qui fait mal parce que c’est injuste, hypocrite, non-dit. Oui, la grande famille de l’entreprise, c’est bien plus souvent Dallas que les Bisounours… Heureusement, malgré les apparences, on n’est jamais seul, démuni. Une porte de sortie existe toujours. De plus en plus aujourd’hui, médias et professionnels de la santé pointent du doigt cette nouvelle souffrance au travail et des réponses sont cherchées.

Dans cette démarche de lutte contre la souffrance au travail, on a de plus en plus recours à l’hypnose Ericksonienne et la PNL (Programmation Neuro-Linguistique). Utilisées par un thérapeute, ces techniques aident à un recentrage du patient sur ce qu’il est,sur ce qu’il vaut.

Sa confiance en soi va en être restaurée et la thérapie va le conduire à mettre en avant des ressources pour agir efficacement contre cette souffrance et, au final, la surmonter.

L’accompagnement thérapeutique sous hypnose favorise une action en profondeur pour la mise en place rapide de solutions efficaces. La souffrance au travail est inacceptable. Il ne faut donc plus l’accepter.